MSNLoop
MVP Yannick Plavonil

Catégories


Étiquettes


MSNLoop


Documentation technique destinée aux professionnels de l'informatique qui ont recours aux produits, outils et technologies Microsoft pour gérer et déployer Windows.

Ligne de commande d’installation Windows 10 (Setup.exe)

Yannick PlavonilYannick Plavonil

Les instructions suivantes peuvent être spécifiées en tant que paramètres de ligne de commande ou dans l’utilisation du fichier setupconfig.ini pour installer Windows 10 manuellement, ou à l’aide des outils comme Microsoft Deployment Toolkit (MDT) ou System Center Configuration Manager 2012 R2 SP1.

Ligne de commande

/auto Upgrade; DataOnly; Clean Automatise l’installation avec le choix de migration. L’interface d’installation est affichée avec la progression par défaut mais est automatisée. Ce paramètre assume les configurations par défaut suivantess: EULA, Dynamic Update est activé, télémetrie activé, OOBE automatisé, PBR mis à jour ou cré.

Exemple: setup.exe /auto upgrade

/quiet N/A Supprime l’interface d’installation du setup (fenêtre de restauration également).

Exemple: setup.exe /auto upgrade /quiet

/pkey <product key> 5×5 product key Fournit la clé produit à l’installation. Ce paramètre n’est pas nécessaire lors d’une mise à niveau avec un media VL ou un media contenant le fichier pid.txt

Exemple: setup.exe /auto upgrade /pkey ABC12-DEF34-GHI56-JKL78-MNP90

/showoobe <> Full; None Full: interaction avec l’utilisateur en OOBE.
None: OOBE avec les paramètres par défaut sans intéraction.Exemple: setup.exe /auto upgrade /showoobe full
/noreboot N/A L’installeur setup.exe ne va pas redémarrer le PC automatiquement durant les différentes phases d’installation. Une fois redémarrée, l’installation continue

Exemple: setup.exe /auto upgrade /noreboot

/DynamicUpdate Enable; Disable Active ou pas les mises à jour dynamiques (recherche, téléchargement, et installation).

Exemple: setup.exe /auto upgrade DynamicUpdate disable

/Postoobe <>\setupcomplete.cmd chemin local ou chemin UNC vers le fichier Setupcomplete.cmd est un script personnalisé pour exécuter des tâches après l’installation mais avant l’ouverture de session d’un utilisateur. Exécuté en contexte SYSTEM

Exemple: setup.exe /auto upgrade /postoobe c:\script\setupcomplete.cmd

/Postrollback <emplacement> Les paramètres acceptés sont un chemin local ou UNC vers le fichier Injecte le fichier setuprollback.cmd à partir de l’emplacement spécifé. Setuprolback.cmd est un script personnalisé utilisé en cas d’échec d’installation. Il est utile pour exécuter des tâches une fois que l’OS est retourné sur la version précédente. Ce script utilise les permissions de l’utilisateur ou du processus qui a lancé l’installation.

Exemple: setup.exe /auto upgrade /postrollback \\MDT01\script\setuprollback.cmd

/installfrom <emplacement> Les paramètres acceptés sont un chemin local ou UNC pointant sur le fichier .wim Specifie l’emplacement au fichier d’installation

Exemple: setup.exe /auto clean /installfrom d:\image\custom.wim

/PBRUpdate <> Enable; Disable Quand le paramètre /PBRUpdate est activé, l’installeur setup.exe met à jour ou crée la partion PBR. Dans le cas contraire la partion n’est pas crée ou mis à jour.

Exemple: setup.exe /auto upgrade /PBRupdate disable

/migratealldrivers <> All; None Avec /migratealldrivers configuré à All, l’installeur setup.exe tente de migrer tous les pilotes lors de l’installation. À None, setup.exe ne récupère aucun pilotes.

NOTE: Ne pas utiliser cela en production. Utille uniquement à fin de tests.

Example: setup.exe /auto upgrade /migratealldrivers none

/installdrivers <emplacement> Les paramètres acceptés sont un chemin local ou UNC qui pointe sur un dossier contenant les fichiers .inf L’installeur injecte les fichiers .inf directement dans l’image. La commande est récursive donc les sous-dossiers sont pris en compte.

Exemple: setup.exe /auto upgrade /installdrivers c:\myUpgrade\drivers

/Telemetry <> Enable; Disable Quand le paramètre /Telemetry est Enable, l’installeur collecte et transfere les télémétries générées à l’installation.

Exemple: setup.exe /auto upgrade /Telemetry enable

/copylogs <emplacement> Les paramètres acceptés sont un chemin local ou UNC. L’installeur copier les fichiers de logs (compressé) en cas d’échec à l’emplacement spécifié. (Ceci est exécuté dans le contexte système, donc valider les permissions).
Exemple: setup.exe /auto upgrade /copylogs \\MDT01\UpgradeLogs

 

Yannick Plavonil est un consultant, spécialisé dans les solutions de gestion et déploiement Windows en entreprise. Activement impliqué dans les communautés, il a reçu le titre Microsoft Most Valuable Professional (MVP). Ses domaines d'expertise comprennent les outils de déploiements Windows, MDT, WinPE, USMT, WDS, ConfigMgr et Intune.

Commentaires 0
Il n'y a actuellement aucun commentaire.